Menu
3535 Queen Mary, bureau 320, Montréal Qc H3V 1H8
Retour aux services

Prévention

Bruxisme

Le bruxisme (du mot grec bryxo qui veut dire « grincer des dents) est une contraction musculaire inconsciente des mâchoires qui touche autant les adultes que les enfants. Ce serrement involontaire des dents, bien que pouvant parfois survenir à tout moment de la journée, se produit majoritairement la nuit. Il existe de nombreuses causes au bruxisme du sommeil, telles que l’anxiété, l’occlusion dentaire, les médicaments, la respiration, etc. Le fait de « bruxer », soit de grincer ou de serrer les dents, peut endommager les structures orofaciales, entraînant, entre autres, des problèmes dentaires (usure prématurée, bris des dents, etc.) et des problèmes musculo-squelettiques (douleurs, hypertrophie des muscles, etc.). Dans le but de limiter l’usure des dents, votre spécialiste peut, par exemple, vous inviter à porter une plaque occlusale (un appareil dentaire fait sur mesure pour le patient) durant la nuit qui permettra d’absorber et de répartir les forces de serrement. Renseignez-vous auprès de l’un de nos dentistes !

Gingivite et parodontite

Si la plaque dentaire n’est pas bien délogée au moment de la routine d’hygiène buccodentaire, les gencives peuvent être atteintes de deux affections : la gingivite et la parodontite. La première, qui est une inflammation des gencives, se caractérise par une rougeur au niveau de celles-ci ainsi que par des saignements lors du brossage ou de l’utilisation de la soie dentaire. La seconde affection survient lorsque la gingivite n’est pas traitée. Les conséquences de la parodontite peuvent être aussi graves que la perte d’une ou de plusieurs dents. Ainsi, pour prévenir la gingivite (qui peut générer en parodontite), il est essentiel de maintenir une bonne hygiène buccodentaire et de vous présenter à vos examens de routine !

Halitose (mauvaise haleine)

L’halitose (ou la « mauvaise haleine »), bien qu’étant un problème de santé mineur, peut entraîner des conséquences psychologiques majeures, puisque présenter une haleine fétide peut nuire à la vie sociale de celui qui en souffre. Outre le fait de manger certains aliments (oignons, ail, café, etc.), les causes les plus fréquentes d’halitose sont : l’hygiène buccodentaire (les restes d’aliments engendrent la formation de composés volatils nauséabonds) et la gingivite.

Parodontite

La parodontite (ou parodontose) est une infection des différents tissus soutenant les dents, tels que la gencive, l’os alvéolaire et le ligament alvéolo-dentaire. Souvent le résultat d’une gingivite non soignée (une inflammation des gencives causée par la plaque dentaire), elle est principalement due à une mauvaise hygiène buccodentaire, ce qui engendre une accumulation et une multiplication des bactéries sur la surface de la dent. Si la parodontite n’est pas traitée, elle peut entraîner une destruction des tissus enveloppant la dent, voire même une perte d’une ou de plusieurs dents. Le saignement au niveau de la gencive et le gonflement de cette dernière sont les premiers symptômes de la parodontite. Afin d’arrêter la progression de la maladie, prenez rendez-vous auprès de l’un de nos dentistes afin qu’il puisse procéder à un détartrage et à un nettoyage complet en profondeur.

Protecteur buccal

Le protecteur buccal est un appareil dentaire destiné à protéger au maximum la dentition des amateurs d’activités physiques. En effet, pratiquer des sports de contact (boxe, hockey, football, basketball, etc.) est la principale cause de fractures dentaires. Les personnes pratiquant ces sports auraient tout avantage à porter un protecteur buccal, puisque ce dernier réduit non seulement les risques de commotion cérébrale, mais également les risques de blessures à la bouche, aux mâchoires, aux lèvres et aux dents. Bien que l’on en retrouve beaucoup sur le marché, le meilleur protecteur buccal reste celui fait sur mesure par votre dentiste. Fabriqué à partir d’une empreinte de votre bouche, il offre un meilleur ajustement, une protection supérieure et un plus grand confort. Il est plus stable et n’interfère ni avec la respiration ni avec l’élocution.

Scellant dentaire et fluor

Afin de prévenir la formation de caries, votre dentiste peut vous proposer deux excellentes méthodes : le scellant dentaire et le fluor. Appliqué principalement sur la surface des molaires et des prémolaires (puisqu’elles sont plus difficiles à nettoyer), le scellant dentaire, constitué de résine, est une mince couche protectrice appliquée sur les surfaces dentaires afin de sceller les sillons et les puits des dents postérieures. Traitement simple, rapide et indolore, il permet de protéger les endroits les plus vulnérables, créant une barrière protectrice contre les bactéries. Pour sa part, le fluor aide à prévenir la carie et fortifie l’émail des dents. Il est donc conseillé d’appliquer du fluor et d’utiliser les dentifrices fluorés. Si vous effectuez un brossage régulier, mais que la plaque dentaire s’accumule néanmoins dans les fissures de vos molaires, causant ainsi des caries, nous vous recommandons fortement d’en parler à votre dentiste ou à votre hygiéniste dentaire.